Avec l’avènement des nouvelles injections Electronique et la démocratisation des reprogrammateurs, une sorte de norme a peu à peu émergée afin que tous le monde puisse comprendre et si retrouver. Voici les différents stages de reprogrammation.

Le stage ECO : ce stage est orienté consommation et gain de couple. L’agrément moteur est meilleur et par conséquent la consommation qui s’en retrouves améliorée. il est sans risques pour votre moteur et ses périphériques et s’adresse surtout aux propriétaires de véhicules utilitaires et camping car dont la puissance max à moins d’importance que la consommation. Nous ne faisons pas de passages au banc pour ce type d’intervention, afin de vous proposer un prix à partir de 290€.

Professionnels, vous possédez une flotte de véhicules que vous souhaitez faire reprogrammer pour gagner en conso? Contactez nous au 06.52.73.09.04 pour nos conditions tarifaires intéressantes !!!

 

 

Le stage 1 : ce stage est pour les véhicules entièrement d’origine, il s’agit uniquement d’une reprogrammation du calculateur. il est sans risque et tiens compte des limites de tolérance constructeur.

   

 

Le stage 2 : ce stage est une version améliorée du stage 1, lorsque le véhicule n’est plus d origine et à subit une ou plusieurs des modifications suivantes au niveau des périphériques : filtre à air Sport, Suppression de catalyseur/Fap, suppression de vanne EGR, ligne d échappement complète, collecteur d’échappement, échangeur de turbo, etc. La plupart de ces modifications rendent votre véhicule non conformes pour un usage sur route ouverte.

 

Le stage 3 : la, nous ne sommes plus vraiment sur de l’optimisation, puisque le stage 3 inclut toutes les modifications possibles en stage 2, avec de plus amples évolutions : collecteur d’admission, gros papillon, injecteurs majorés, turbo modifié ou plus gros, il n’y a pas vraiment de limite.

 

La gestion « compétition » : passé un certain stade de préparation, on ne peut plus garder le calculateur d’origine. Il est donc nécessaire de changer celui ci par un calculateur compétition ou « standalone ». il existe plusieurs marques de calculateurs compétition, les plus connus étant Motec, Sybelle, DTA, AEM, Vipec, Megasquirt, Haltech, Emerald et la liste est longue! On ne parles alors plus de reprogrammation, mais de développement (ces calculateurs sont vendues vierge par les fabricants ou dans le meilleur des cas, avec une cartographie de base permettant tout juste de contrôler le fonctionnement du moteur et ses périphériques). il faut donc « créer » les différentes cartographie, c’est un réel travail d’ingénierie.

Contrairement à un calculateur d’origine, ce type de calculateur n’a pas de « limites », les protections n’existent pas, elles sont implantées par le technicien selon ses critères définies. Un mauvais paramétrage, et le moteur peut être endommagé de manière irréversible au bout de quelques kilomètres seulement. il est donc nécessaire d’utiliser de nombreux outils de mesure afin de s’assurer que la gestion sera parfaite.

Une gestion de ce type ce fait sur plusieurs jours, certains paramètres ne pouvant être réglé que dans des conditions particulière (démarrage à froid, correction d’injection et d’avances en fonction des différentes températures d’admission, d’eau, de carburant, etc), les tables de corrections, etc. Ce qui est fait le premier jour, doit être contrôler et affiné le lendemain, et a nouveau le surlendemain.

N’oubliez pas que le travail des ingénieurs sur un véhicule de série est fait sur plusieurs mois, par des équipes d’ingénieurs et non par un seul technicien motoriste sur une journée. La qualité du travail dépend donc de l’expérience mais aussi du temps passé pour affiner le moindre paramètres.

 

Notre travail est soumis à la pleine acceptation par le client de nos CGV dont vous pouvez prendre connaissance sur ce lien : Conditions Générale de Vente